Rechercher

Apprendre à dire "Au revoir"...

Et voilà ! On est déjà à la fin du mois de mai, et c’est précisément cette époque de l’année où l’on commence déjà, au sein des communautés d’expats, à recenser qui, parmi nos amis, ne sera plus là l’année prochaine…

On est arrivé il y a pas si longtemps dans ce nouveau pays qui est notre nouveau cadre de vie depuis quelques mois… On a enfin commencé, après avoir réglé les questions logistiques et administratives de l’installation, à rencontrer de nouvelles personnes, à tisser de nouveaux liens et à initier de nouvelles amitiés… On est heureux et on commence à se sentir vraiment bien dans ce nouveau cadre de vie… Et puis, la fin de l’année scolaire arrive… Et avec cette fin d’année, arrive aussi l’annonce des déménagements prévus dans l’été parmi les nouvelles personnes qu’on connaît depuis peu et qu’on commence à trouver vraiment sympa ! C’est normal, ce sont souvent des expats eux aussi ! Et quand on est expat, on sait que les mutations peuvent toujours arriver, avec plus ou moins de surprises…

Evidemment, même si on a déjà vécu des déménagements, même si on sait qu’on peut toujours rencontrer de nouvelles personnes et créer de nouvelles amitiés, on est content quand les choses se stabilisent un peu dans notre environnement amical et relationnel, quand on finit, après quelques semaines ou quelques mois, à considérer nos nouvelles connaissances comme des ami(e)s !

Bien sûr, on sait bien qu’aujourd’hui tout bouge en permanence, les situations professionnelles appellent une certaine mobilité et le monde devient plus petit, plus accessible, et plein d’opportunités pour ceux qui acceptent ce genre de défis et d’expériences… On le sait et on accepte la règle du jeu…

C’est ça aussi la vie d’expat ! Apprendre à se faire des amis à chaque fois qu’on s’installe ailleurs, après avoir, souvent avec quelques larmes, déjà dit « au revoir » aux amis qu’on s’était fait dans notre destination précédente ! Apprendre aussi à voir partir les nouveaux amis qu’on vient juste de rencontrer et avec lesquels on a déjà créé de vrais liens d’amitié, parce que, expat oblige, les amis, c’est encore plus important quand on vit loin de chez soi !

Cela n’empêche pas la tristesse des au-revoir, on restera amis c’est sûr, mais ça ne sera plus dans le quotidien… On passera par les réseaux sociaux et on s'appellera par Skype, en espérant qu’on arrivera à gérer les éventuels décalages horaires… Ça demandera de la bonne volonté et des efforts des deux côtés pour arriver à maintenir le lien… Mais quand on veut on peut ! Et ce sont bien ces rencontres qui font la vraie richesse de la vie d'expat. Alors, au-delà de la tristesse de la séparation, il nous restera le plaisir et la gratitude d'avoir fait ces rencontres, d'avoir partagé des moments d'amitié, et l’espoir de se revoir en créant les occasions qui nous le permettront. Alors, on se dira au-revoir, souvent avec quelques larmes, ou en essayant de les retenir, en souhaitant à ceux qui partent le meilleur dans leur nouvelle aventure, et en leur gardant une place spéciale dans nos cœurs…




Sylvie MALGRANGE

Lausanne, Suisse

Spécialiste en accompagnement à la transition 

pour les femmes qui souhaitent vivre le changement positivement et sereinement

Contact : sylvie@moveperspective.com

               + 41 76 455 37 29

  • Facebook Social Icon