UA-211787305-1
 
Rechercher

Explorer ses compétences émotionnelles et sociales dans son projet de reconversion


Tout projet de reconversion professionnelle nous amène à faire le bilan de nos « compétences ». Or, aujourd’hui, la notion de compétences dépasse amplement la seule référence aux compétences techniques requises pour exercer un métier. Les compétences et aptitudes de chacun sortent largement du simple cadre des cases « métier » ou « formation initiale », qui ont, certes, pu nous permettre de développer certains savoirs et savoir-faire, mais qui sont loin de refléter l’ensemble de nos compétences et de nos aptitudes. Le meilleur expert du monde, quel que soit son domaine d’expertise, a besoin de savoir exprimer ses idées, de communiquer clairement et en s’adaptant à son auditoire, d’inspirer et d’écouter les autres avec empathie et bienveillance, de transmettre des feedbacks,… Les compétences techniques sont essentielles, mais non suffisantes. Ce sont les compétences émotionnelles et les savoir-être qui font désormais la différence dans le monde du travail.


Aussi, aujourd’hui, les entreprises recrutent sur la base des compétences, mais pas seulement sur les compétences techniques, elles tiennent compte également des savoir-être, des aptitudes relationnelles, des tendances comportementales. Car ce sont des compétences indispensables à la réussite de l’équipe, et donc au succès de l’entreprise. La gestion des situations de stress, la capacité à travailler en équipe ou à gérer les conflits, les aptitudes à communiquer, la capacité à créer et entretenir la confiance,… sont devenues les compétences qui, à profil métier similaire, peuvent faire la différence chez un recruteur, et l’inciter à retenir telle candidature plutôt que telle autre.


En termes de reconversion professionnelle, un travail sur le projet ne permettra de « sortir du cadre », de « think out of the box » et de faire le tour des opportunités que s’il intègre une réflexion sur ces aptitudes incontournables et qui font de chacun d’entre nous quelqu’un d’unique, avec son expérience professionnelle mais également avec son expérience de vie et ses savoir-être personnels. En intégrant un projet de reconversion dans le cadre d’une réflexion globale sur les savoirs, les savoir-faire mais aussi les savoir-être, le monde des possibles s’ouvre, et permet d’entrevoir des options plus vastes, plus ambitieuses et plus épanouissantes pour les futurs projets.


Dans la vie de tous les jours aussi, ces compétences comportementales font la différence, nous permettant de vivre mieux avec nos émotions, de gérer nos propres comportements, de choisir nos attitudes, d’avoir une approche sereine et positive dans nos relations personnelles.


Bien heureusement, ces compétences, liées à l’intelligence émotionnelle et sociale, peuvent être entretenues et développées et enrichies en permanence.

Prendre conscience de nos émotions et de nos compétences émotionnelles et sociales nous aide à nous orienter vers des projets qui nous permettront de les valoriser au mieux.

Utiliser et développer ces compétences particulières dans notre vie professionnelle et dans notre vie personnelle nous permet de nous sentir plus à l’aise avec nos émotions et celles des autres, quelles que soient les situations rencontrées, et de les gérer avec agilité et efficacité.