Rechercher

Les "montagnes russes" émotionnelles de l'expatriation…


Quand on déménage et qu’on s’installe dans un nouveau pays, ou dans un nouveau cadre de vie, on passe par plusieurs phases émotionnelles, en expérimentant fréquemment des émotions très variées. Au début, on ressent immanquablement un mélange d’excitation, de peur, de stress, d’incertitude en imaginant l’importance des changements à venir et des démarches à effectuer. Chacun au sein de la famille va vivre les changements à sa façon et à son rythme, et il est important alors de reconnaître et d’accepter les ressentis de chacun. On peut ressentir de la tristesse aussi, à l’idée de partir d’un endroit où l'on s’est finalement bien adapté, parfois même de la colère et de la peur à l’idée de devoir à nouveau perdre ses repères et de devoir en recréer de nouveaux ailleurs... Et puis le grand jour arrive, le changement se met en place concrètement, avec son lot de préoccupations matérielles, administratives et logistiques, les actions étant alors centrées sur la gestion du déménagement, la recherche d’un nouveau logement, le choix de nouvelles écoles pour les enfants, l’envie de rencontrer de nouvelles personnes et de recevoir les bons conseils pour s’installer dans ce qui va être son nouveau cadre de vie. Dans ces moments-là, on est très occupé et on n’a pas forcément le temps de penser à soi, ni d’avoir d’état d’âme. On ne se pose pas trop de questions et on avance afin que tout se passe au mieux pour tous les membres de la famille. Comme dans tout cycle du changement, on va finir par accepter la nouvelle situation, le nouveau contexte de vie, et même finalement y trouver des avantages et des opportunités. Toutes ces phases peuvent demander du temps, elles sollicitent beaucoup d’énergie et de confiance pour parvenir à positiver les changements. Prendre en compte ce que l’on ressent et s’autoriser à avoir parfois des émotions contradictoires, à ressentir de l’excitation et du découragement en même temps par exemple, s’écouter et décrypter aussi ses propres besoins permet de s’adapter positivement au nouveau cadre de vie et de finalement se sentir bien dans le changement. On puise dans ses ressources, on apprend sur soi, et on ressort grandi de cette nouvelle expérience !


Sylvie MALGRANGE

Lausanne, Suisse

Spécialiste en accompagnement à la transition 

pour les femmes qui souhaitent vivre le changement positivement et sereinement

Contact : sylvie@moveperspective.com

               + 41 76 455 37 29

  • Facebook Social Icon