Rechercher

Préserver l’équilibre dans la tourmente

Jamais, plus qu’aujourd’hui, nous n’avons été aussi conscients que tout change en permanence... Nous sommes pris dans un mouvement qui nous échappe et la période particulière que nous traversons nous oblige à réajuster nos comportements dans la sphère privée, et dans la sphère professionnelle.

Le changement s’impose au travail, avec le développement du télétravail, la suppression des voyages et des réunions en présentiel, la quasi-disparition des échanges informels, pourtant si importants pour mieux se connaitre, mieux comprendre les autres, mieux appréhender les situations dans leur globalité.

Dans notre vie sociale et familiale, privés de contacts physiques avec nos proches, ne pouvant plus manifester spontanément notre affection et le plaisir de partager un moment ensemble, nous sommes aussi contraints de nous adapter en limitant au maximum nos rencontres et en restant loin de nos proches vulnérables.

Notre communication change elle aussi, puisque nous sommes contraints de nous parler à distance et à travers un masque. On ne peut plus voir les sourires que dans les yeux… Les micro-expressions faciales de nos interlocuteurs deviennent plus difficiles à décrypter. Et puis, contraints de réduire nos interactions sociales, nous devons, pour rester en contact, développer la communication à distance et bien souvent nous rabattre sur la technologie digitale dont les limites sont indéniables …

Nos loisirs, enfin, changent aussi, avec les restrictions de voyages, la complexité de faire des projets avec une visibilité dans le temps très réduite, l’impossibilité de partager désormais du temps insouciant avec nos proches, et même, selon les endroits où l’on se trouve, l’impossibilité de simplement sortir se balader…

Tout change donc, et notre équilibre de vie s’en retrouve bien perturbé.

Devant ces nouvelles contraintes et ces incertitudes, nous pouvons ressentir de la tristesse, de la colère, de la peur, de l’anxiété, du stress... Tout cela est bien normal, car ces situations créent des bouleversements dans nos si chères habitudes, dans notre vie professionnelle et dans notre vie personnelle. Les ajustements incessants sont épuisants émotionnellement, ayant même des répercussions physiques sur notre bien-être…

Mais il est important aussi de garder une place pour les émotions positives, qui, elles, peuvent nous aider à nous sentir mieux dans cette situation. Et là-dessus, nous retrouvons un peu de contrôle. Même en ces temps de bouleversement émotionnel, nous pouvons vivre des moments heureux et cultiver les émotions positives qu’ils génèrent afin que dans nos vies le positif l’emporte sur le négatif, afin que notre vision de l’avenir reste dynamique et optimiste.

Cela signifie accepter la situation, reconnaître et accueillir les émotions désagréables que nous ressentons, et être attentif aux émotions positives qui se présentent quand même, afin de leur donner plus de pouvoir dans notre équilibre émotionnel. Il ne s’agit pas de donner de leçon ou d’adopter un optimisme béat et non réaliste.


C’est choisir d’adopter, dans notre intérêt et dans l’intérêt de ceux qui nous entourent, une perspective positive et un état d’esprit confiant, qui vont nous permettre d’apprécier les petits plaisirs et d’en prendre conscience, pour qu’ils nous aident à maintenir le cap dans la tourmente et à garder l’équilibre!

Sylvie MALGRANGE

Lausanne, Suisse

Spécialiste en accompagnement à la transition 

pour les femmes qui souhaitent vivre le changement positivement et sereinement

Contact : sylvie@moveperspective.com

               + 41 76 455 37 29

  • Facebook Social Icon
  • Instagram